Chouette Magazine

Gene-Giorgia Gérard

Gene-Giorgia Gérard

Les Ateliers de Giorgia

Catégorie : Autres

Chroniqueuse depuis avril 2014



Responsable/Animatrice aux "Ateliers de Giorgia"

www.lesateliersdegiorgia.be

info@lesateliersdegiorgia.be

Le harcèlement, et après...

publiée le 21 octobre 2014


Le harcèlement, la tentative de suicide mais comment on fait après…


Aujourd’hui n’est pas une chronique ordinaire, même si aucune chronique ne l’est… Je suis touchée par une demande d’atelier et je tenais à vous le partager.


Suite à un harcèlement assez soutenu, une jeune fille met fin à ses jours ne voyant pas d’autre issue au cauchemar journalier. Le harcèlement dure depuis 7 mois, le silence, la solitude, l’isolement, le néant ont eu gain de cause…


Notre jeune fille, que je ne nommerai pas, désespérée de vivre une vie sans menace, sans violence, sans méchanceté, décide de mettre fin à son histoire…. Mais la mort a dit NON, la mort n’en veut pas, la VIE a décidé autrement.


Heureusement me direz-vous ? Elle ne sait pas…


Que se passe-t-il maintenant ? Où aller ? A qui parler ? Déposer plainte à la Police ? Aller voir les parents des responsables ?


Qui est responsable ? Retourner à l’école ?


Et les parents, comment réagir ? Où chercher de l’aide pour faire taire l’envie de vengeance, pour gérer la fratrie ? Pour gérer la culpabilité et le sentiment d’impuissance face à un tel désespoir. La survie après un acte aussi déterminé est difficile. Les amis se font discrets, certains sont absents, d’autres restent sourds… et puis peut être quelques-uns seront là…


Dans cette situation-ci, le suivi médical physique est lourd suite aux conséquences de la tentative de suicide, et on fait quoi !!!!


Parler- écrire-dire- nommer- parler- parler- raconter - témoigner -témoigner –parler- dire- écrire et parler encore pour aboutir à la guérison peut être au mieux à la résilience …


La résilience, encore faut-il être prête, encore faut-il être mûre pour rebondir sur son cheminement de sa remise à la vie et de nouveau croire, de nouveau avoir de l’espoir !


Je pense qu’il était important de partager cette chronique ci.


Merci


Ecrire à la place du silence, enfin...

publiée le 26 août 2014


Un passage difficile dans la vie, un accident, une agression, un deuil ( récent ou ancien), un burn out, une séparation, . . .


Re-dessiner une ligne du temps et reprendre pied dans sa vie, et trouver les mots manquant et…


…réussir à :
« Écrire à la place du silence, enfin. . . »


Doucement, à votre rythme, re-tricoter sa vie, reprendre confiance en soi.
Pas de pré requis nécessaire, juste l'envie de rayonner à nouveau.
Si les mots sont encore difficiles, le mandala, la symbolique, la méditation, collage, dessin spontanés et d'autres médians peuvent être adaptés pour créer les relevailles entourés de bienveillance et de discrétion.
Parce qu’un atelier d’écriture créative c’est ça aussi.


Retrouver le petit bout de nous perdu en route, se reprendre par la main et se dire :
« Viens, ça va aller maintenant, je suis là »


L'atelier d'écriture créative ouvre des portes

publiée le 1er juillet 2014


«J’aimerais tant lui dire»
«Comment lui faire comprendre»
«Les mots pour mon bébé qui vient de naitre»
«Lui dire merci, lui souhaiter le meilleur»
«Des mots d’amour»
«Des mots d’Amitié»
«Comment commencer, comment terminer»
L’atelier d’écriture créative ouvre des portes…
Et ouvrir cette porte…C’est retrouver la spontanéité de l’envie de dire
« Droit dehors » comme ça, comme le cœur dit !


«Tu viens de naître, tout se chamboule dans ma tête, j’aimerais te dire… te raconter comment ton papa, ta maman notre l’histoire… «
«Tu as 80 ans aujourd’hui et j’aimerais te dire combien je t’aime mais je n’ai pas les mots… »
«Je dois faire un discours mais comment, quels mots…? »
Et puis pourquoi pas en duo ?


«Pour ton anniversaire, je ne t’emmène pas au shopping,
Je ne te donne pas d’argent comme ça, je ne cherche un cadeau vite vite,
Pour ton anniversaire, nous allons passer 2h entre nous à écrire à nous écrire, à raconter des histoires
Je découvrirai ton monde et toi le mien…
Pour ton anniversaire, j’organise un atelier autour des mots pour tes ami(e)s et toi, vous mangerez des bonbons, du gâteau et vous inventerez des histoires rigolotes …. Pas comme à l’école hein, juste pour le plaisir !


«Un atelier pour ma sœur et moi, un repas, un cadeau et les mots ?»
«Parents/ Ados, quand s’écrire pour se dire et créer des liens…»
L’atelier d’écriture créative c’est ça aussi, toutes les formules sont possibles
Prendre contact et prendre rendez-vous et c’est parti !!!!
C’est rigolo, c’est créatif et c’est …un peu…magique aussi !


La douleur

publiée le 17 juin 2014


La douleur ne se supporte pas, elle est là
Difficile de la subir
Eprouvante, de faire comme si elle n’existait pas, de continuer, de s’épuiser…
La douleur, la souffrance, trouver les mots pour comprendre les maux.


Écrire pour dire la douleur, pour partager le silence du mal qui ronge.
Trouver les mots et faire comprendre aux personnes qu’on aime la cage qui nous enferme, le découragement aussi parfois…
Quand le corps parle, ça fait mal. Les mots ne sortent pas par la bouche, mais par le corps entier.
Il se tord, il se crispe, il s’angoisse, il souffre, les mots sont des cris de silence. La douleur nous emmure, nous éloigne de notre vie et la colore de gris et de terne.
C’est ça aussi un Atelier d’Ecriture Créative.


Les ateliers de Giorgia vous proposent pendant les mois de juillet et août un atelier d’écriture créative autour de la douleur et la solitude de son quotidien.
Quand le corps parle, ça fait mal,
Venez découvrir une autre façon de parler, une autre manière de faire face, de reprendre les rênes et d’imaginer de dire autrement et d’écrire à la place du silence .
Atelier en individuel et pourquoi pas, en groupe plus tard… peut être.
Pas de planning, juste prendre rendez-vous :
info@lesateliersdegiorgia.be ou au 0473 30 93 72
www.lesateliersdegiorgia.be


Fête des Papas et presque-Papas

publiée le 3 juin 2014


Petit, grand, joufflu, poilu, Qui pique, qui gratte
Mains qui glanent, mains qui soignent
Les yeux tendres, yeux doux
Regard soucieux, regard inquiet
C’est tout entier que les loupiots les préfèrent
Avec les joies, avec les grisailles
Veillant- bien, veillant -sur
Admirables, magnifiques
Bidonnants, rigolos, époustouflants
Moustache de chat, barbe à papa
Rire aux éclats grand et FORT comme CA
C’est la fête des papas !
MAIS … c’est la fête aussi des :
Presque papas !
Des jolis, des beaux, des bons, des épatants
Presque papas …
Des papas de côté, des papas sans le nom
Des bienveillants discrets, à l’affection certaine
Aux opinions silencieuses à l’implication sincère
Marmailles à lui marmaille à elle
Des bisous, Les mêmes pour tous !
Le soir, le matin, au retour, au départ
Des bisous de courage et d’assurance
De complicité et de partage
Les mêmes pour tous !
C’est la fête des papas comme toi !


Ecrire à la place du silence

publiée le 20 mai 2014


Un passage difficile dans la vie, un accident, une agression, un deuil (récent ou ancien), un burn out, une séparation, . . .


Re-dessiner une ligne du temps et reprendre pied dans sa vie, et trouver les mots manquants et… …réussir à :
«Écrire à la place du silence, enfin. . .»


Doucement, à votre rythme, re-tricoter sa vie, reprendre confiance en soi.


Pas de pré requis nécessaire, juste l'envie de rayonner à nouveau.
Si les mots sont encore difficiles, le mandala, la symbolique, la méditation, collage, dessin spontanés et d'autres médians peuvent être adaptés pour créer les relevailles entourés de bienveillance et de discrétion. Parce qu’un atelier d’écriture créative c’est ça aussi.


Retrouver le petit bout de nous perdu en route, se reprendre par la main et se dire :
«Viens, ça va aller maintenant, je suis là»


À partir de quand devient-on écrivain ?

publiée le 6 mai 2014


Je pose la question dans mon atelier d’écriture : A partir de quand devient-on écrivain ?


  • Justine (10ans) : « Quand on écrit dans un cahier avec des pages blanches sans lignes ! »
  • Antoine (9 ans) : « Quand on est connu »
  • Lola (8ans) : « Quand on sait écrire sans faute »
  • Nora (11 ans) : « Quand on a des choses à dire »
  • Nathalie (42ans) : « A partir d’aujourd’hui ! »
  • Estéban (16 ans) : « Quand j’arriverai à ma relire »
  • Micheline (78 ans) : « Quand on le décide »
  • Pour moi, on devient écrivain quand on écrit.
  • Marguerite Duras a dit : » Ecrire c’est de savoir ce qu’on écrirait si on écrivait »
  • Tout simplement.

Avoir des choses… à raconter, à regarder, entendre, sentir, ressentir, toucher, humer, caresser, pleurer, rire, éclater, des choses à crier, à dénoncer, à expliquer, à déclarer….
Ecrire c’est partir en voyage et glaner des mots, arriver à mettre les couleurs sur les émotions et les peindre, les sculpter les rendre vivantes …
Ecrire c’est raconter des histoires vraies ou peut-être pas, mais des histoires pour rendre vivantes des images par les mots, par vos propres mots.
Ecrire sur soi, écrire sur les autres, dans des cahiers à spirales ou des feuilles libres, sur des bouts de papier, sur des feuilles à lignes, des feuilles blanches ou de toutes les couleurs, écrire sur les murs, sur la peau, écrire avec une plume, un bout de crayon, des magiques, un pinceau, de la couleur ou avec les doigts aussi.
Un écrivain ne serait-ce pas tout ça à la fois ?


Et pour vous, à partir de quand devient-on écrivain ?


Un atelier d'écriture créative, c'est quoi?

publiée le 22 avril 2014


“Un atelier d’écriture c’est un lieu d’expérience, de découverte et de retrouvailles parfois »


Un atelier d’écriture c’est un voyage, on y glane des mots, les assemble et puis on écoute. L’écriture peut être fiction, réalité mais dans ce cadre toujours créative.


Sortir de l’acte scolaire sans attendre une récompense, sans crainte d’une critique ne plus être dans l’inhibition et la sanction mais observer, entendre, sentir, se souvenir et écrire comme cela vient. Dans un groupe, écrire et se sentir libre du regard des autres. Donner aux autres un statut accueillant, demander la bienveillance, l’attention et non le jugement.


Il n’est pas question de réussir, d’être coté mais de chercher sa part vivante en écrivant.


TOUT LE MONDE SAIT ECRIRE !!!! Parfois nous avons juste besoin d’un déclencheur, d’une idée, D’être guidé pour OSER dessiner sur papier ces petits signes qui veulent dire des mots. Vos mots ! L’écriture est un moyen d’expression comme la peinture, la sculpture, la photographie, la dance, le chant…. L’écriture est un outil pour dire, pour raconter, pour dénoncer, pour rire, pour se souvenir, pour avancer. Un outil de bien-être, un outil de développement, un outil précieux !


Il n’y a pas de faute d’écriture, tous les mots sont permis et comme dirait un grand garçon haut de 9 ans lors d’un atelier d’écriture dans sa classe : « On peut écrire même les mots qui ne sont pas à nous, ceux qu’on ne sait pas écrire sans faute ? » Eh bien OUI, même ceux-là on peut les prendre !


L’écriture est puissante et n’attend plus que vous ! A l’heure du clavier et de l’écran, faire une escale, prendre le temps, une feuille, un crayon… et vos mots….. C’est magique !


Chouette Magazine (Ma Coccinelle Communication) | rue de l'Abyme 5, RAMILLIES (Belgique) | +32 81 34 27 33

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter