Chouette Magazine

Catherine Doyen

Catherine Doyen

Finances

Catégorie : Vie Quotidienne

Chroniqueuse depuis janvier 2014



Agence Fintro - Hannut

www.fintro.be

Investir dans un petit nid douillet

publiée le 25 février 2014


En ce mois des amoureux et du salon Batibouw, vous avez décidé d’investir dans un petit nid douillet. Tout de suite, un millier de questions vous traversent l’esprit. Je vais tenter de vous donner certaines réponses.


Combien ça coûte ?
Évidemment, le prix de la maison vous le connaissez, mais savez-vous qu’en plus, il y a des frais à payer : les frais d’acte de vente et les frais d’acte de crédit. Renseignez-vous bien avant de signer le compromis car ces frais peuvent représenter jusqu’à 20% de la valeur du bien. Vous trouverez plus d’infos sur le site www.notaire.be La plupart des banques vous inciteront à financer les frais par un apport propre. Les fourmis qui auront économisé tout l’hiver auront donc un net avantage sur les cigales.


Que regarde le banquier ?
Vos revenus (salaires, loyers,…), vos charges (crédits existants, loyers à payer, …). Il doit vous rester suffisamment d’argent pour vivre quand vous avez payé toutes vos charges !
La quotité empruntée c.à.d. le montant emprunté par rapport à la valeur du bien est également un facteur important dans la décision.


Comment ça marche ?
Un prêt hypothécaire aura une durée de minimum 10 ans et de maximum 30 ans.
Il existe deux types de taux :


  • le taux fixe, qui offre la sécurité de savoir ce que vous payez pendant toute la durée de votre prêt hypothécaire. Cette mensualité ne pourra ni augmenter ni baisser par la suite. Cette sécurité a un prix : le taux est légèrement plus élevé.
  • le taux variable ou votre taux est revu régulièrement (cadence fixée au départ en général tous les 1,3 ou 5 ans). Les hausses ou les baisses se limitent à un pourcentage défini en fonction du taux d'intérêt initial de votre prêt hypothécaire. Ce taux est généralement plus bas que le taux fixe.

Cela peut avoir un impact :


  • soit, sur votre mensualité. Il se peut donc que le mois prochain, vous payiez moins que le mois précédent. Ou inversement.
  • soit, sur la durée de votre crédit. Vous remboursez le même montant tous les mois, mais votre prêt hypothécaire est prolongé. En cas de diminution du taux d'intérêt, la durée de votre prêt hypothécaire diminue.

Que devrais-je payer en plus ?


  • Une assurance solde restant. C’est une sécurité face aux aléas de la vie. Celle-ci prévoit le remboursement du solde de votre crédit habitation en cas de décès prématuré.
  • Une assurance incendie. La banque exigera que votre bien soit assuré contre le risque d’incendie afin qu’en cas de sinistre vous ne deviez pas payer un prêt pour une maison qui n’existe plus.
  • Des frais de dossier, en général quelques centaines d’euros.
  • Une expertise. Dans certains cas la banque vous demandera de faire expertiser le bien

J’espère que ces quelques lignes auront répondu à certaines de vos questions. Mais n’oubliez la base : emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent ! Un Homme averti en valant deux à bon entendeur …


Et après le Salon de l'Auto ?

publiée le 28 janvier 2014


Le salon de l’auto est derrière nous, vous avez décidé de remplacer votre vieux taco qui consommait trop, ou vous avez peut être succombé au charme du dernier modèle en vogue.


Maintenant il va falloir délier les cordons de la bourse …


Si votre bas de laine est troué, et que le solde de votre compte épargne ne suffit pas. Le financement auto est LA solution.


La situation économique actuelle permet d’offrir des tarifs de financement séduisants et certains organismes vous proposeront même des taux encore plus avantageux si vous achetez un véhicule qui répond à certaines normes d’économie d’énergie. Pensez donc à vérifier la consommation de CO 2 de votre nouveau bolide !/p>

Certains concessionnaires vous offriront un taux à 0%, cela peut être intéressant mais souvent, il vaut mieux négocier une remise supplémentaire … et faire votre financement ailleurs.


Lors de l'achat d'une nouvelle voiture, vous pouvez opter pour le prêt à tempérament « ballon ». Dans ce cas, vous rembourserez une partie du capital seulement à la fin du crédit. Vous bénéficiez ainsi de mensualités plus basses que dans le cadre d'un financement auto classique et vous pouvez rembourser l'emprunt de votre voiture avec le bénéfice enregistré lorsque vous la revendez. (Par exemple : 70 % sont remboursés pendant la durée du financement auto et les 30 % restants sont remboursés à l'échéance)


Dans tous les cas le taux d’intérêt sera fixé en fonction du montant et de la durée du crédit. La durée minimale est de 12 mois et la durée maximale varie en fonction du montant emprunté.


Et surtout n’oubliez pas qu’emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent. A bon entendeur…


Chouette Magazine (Ma Coccinelle Communication) | rue de l'Abyme 5, RAMILLIES (Belgique) | +32 81 34 27 33

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter